Utiliser mBlock en Technologie


mBlock est un logiciel de programmation par blocs d’instructions permettant de piloter des cartes programmables, robots et de créer des programmes sans avoir de connaissances en langage de programmation. C’est un outil idéal pour découvrir et maîtriser les bases de l’algorithmique. Il a été développé par l’entreprise chinoise Makeblock à partir de l’application libre Scratch développée par le MIT. 

mBlock n’est pas libre mais il est gratuit et permet de piloter tous les produits Makeblock ainsi que les appareils et robots à base de carte Arduino entre autres. Il peut aussi prendre en compte nombre de modules supplémentaires d’entreprises tierces (comme SeeedStudio et ses modules Grove) moyennant l’installation d’extensions spécifiques (nous verrons cela plus loin).

Il peut être téléchargé ici, tourne sous Windows (XP, 7,8 et 10), MAC OS, Linux, Chrome OS et même directement en ligne, et contient la prise en charge de la langue française. La version utilisable pour les robots mBot et les cartes Arduino est la version 3.

L’interface de mBlock ressemble de très près à celle de Scratch :

  • Une zone de programmation où l’on fait glisser et assembler les blocks
  • Une zone “Scène” où l’on visualise l’exécution du programme lorsque ce programme est à exécuter sur un écran (jeu, dessin …)
  • La zone centrale contenant toutes les bibliothèques d’instructions rangées par catégories et code couleur

 

Vous trouverez dans les liens suivants les fiches méthode que je donne à mes élèves pour utiliser mBlock et connecter les mBot à un ordinateur. Elles contiennent aussi un premier programme qui permet de débuter son aventure avec ce logiciel : :

 

L’utilisation de mBlock ainsi que la découverte de l’algorithmique par l’usage de blocs sont très intuitives pour la plupart des élèves. Il ne leur faut que quelques minutes pour comprendre le principe de fonctionnement du logiciel et les glisser-déposer des instructions dans la zone de programmation.

Un point très important de mBlock (et de Scratch) est que l’on peut tester son programme tout de suite, sans passer par une étape fastidieuse de compilation. En outre, si vous utilisez une carte Arduino sans l’alimenter par pile, elle sera de facto alimentée par le câble USB qui sert à communiquer avec l’ordinateur. Bien que l’on ne puisse pas, dans ce cas, l’utiliser de manière autonome, cela permet de la faire fonctionner en mode “Online”, c’est-à-dire que la carte communique tout le temps avec l’ordinateur et qu’il n’est pas nécessaire de téléverser le programme dans sa mémoire. On gagne ainsi du temps car les programmes peuvent être testés dès qu’ils sont modifiés. Pour cela, vous pouvez vous reporter à la page 3 de la fiche méthode Arduino-Grove que je donne aux élèves de 5ème :

 

Un autre point important est la compatibilité de mBlock avec beaucoup de produits d’autres entreprises. La liste est longue, il suffit d’aller dans le menu ” Choix de la carte ” pour s’en convaincre. Par contre, la compatibilité de mBlock avec toutes les familles de modules (comme Grove pour la carte Arduino par exemple) est plus délicate. Elle nécessite l’installation d’extensions (cela tombe bien, le menu “Extensions” est fait pour cela) qu’il faut aller chercher sur le Web. Si vous décidez d’utiliser le même matériel que moi, je ne peux que vous conseiller d’installer les extensions mises au point par Technologie Services. Elles sont gratuites et permettent d’utiliser sans souci une grande majorité des modules Grove sur mBlock. L’extension a été remise à jour courant 2018 (voire fin 2017) est a été bien corrigée. Son installation doit respecter scrupuleusement ce qui est expliqué dans les documents pour bien fonctionner. Mettez-vous en relation avec votre Administrateur Réseau pour cela car il faut les droits administrateur pour installer l’extension sur chaque ordinateur. En outre, selon la solution de serveur dans votre établissement, il faut choisir avec discernement le dossier d’installation de cette extension (à chercher dans le dossier d’installation du logiciel, du côté de “ext/libraries”) pour cibler un dossier qui n’est pas nettoyé à chaque fermeture de session (par défaut les extensions s’installent dans un dossier d’utilisateur, dossier qui est nettoyé par le serveur à chaque fin de session sur nos ordinateurs).

Les extensions de Technologie Services se trouvent ici : https://www.technologieservices.fr/mblock-extensions-ts-3-4-11-ress-175416.html

 

D’un point de vue stabilité du logiciel et problèmes rencontrés, les choses sont assez simples :

  • Si les élèves respectent les procédures (ordre de branchement, de paramétrage …), tout fonctionne relativement bien
  • Il se peut que les premiers téléversements prennent plus d’une minute, mais après cela va plus vite (sans doute des fichiers à installer …)
  • Si le logiciel n’arrive pas à reconnaître la carte, il faut parfois forcer les choses : changer de port USB sur l’ordinateur, débrancher et rebrancher la carte (refaire les manip’ pour connecter), fermer et réouvrir mBlock voire au pire redémarrer l’ordinateur (en ayant au préalable débranché la carte)

 

N’hésitez pas à me contacter si je peux vous aider. Amusez-vous bien avec mBlock !

Print Friendly, PDF & Email