Sciences & Technologies en 6ème


A Clisthène, les cours de Sciences et Technologies (ou EIST : Enseignement intégré des Sciences et Technologies) sont dispensés pour les 6èmes le jeudi matin, pendant 2 heures (10h30 à 12h30). L’ensemble des élèves de 6ème est réparti en 3 groupes de 15-16 élèves. Mme Petoin, M. Janaud et M. Marty sont les professeurs de sciences qui assureront les contenus tout au long de l’année.

Un site internet, https://club-techno.org servira de base de ressources et principalement la page dédiée à l’EIST 6ème : https://club-techno.org/eist-enseignement-integre-des-sciences-et-technologies/eist-en-6eme/

 

Jeudi 10 septembre 2015 :

Présentation des Sciences et Technologie : programme de l’année, horaires, matériel nécessaire, exigences des professeurs.

Chapitre 1 : Qu’y a-t-il autour de nous ?

1.1 Que percevons-nous autour de nous ? :

1.1.1 : Un inventaire dans l’entourage proche

Jeudi 17 septembre 2015 :

Cette première séance est en lien direct avec le projet interdisciplinaire EIST-Géographie-EPS “Voyage en Terrain Connu” qui permet aux élèves d’appréhender leur espace proche et créer des courses d’orientation à destination de leurs camarades. http://www.clisthene.org/boite-a-outils-projet-inter/projets-interdisciplinaires/projets-6eme/voyage-en-terrain-connu/

La mise en situation est la suivante : Vous êtes des extra-terrestres en visite sur la Terre et vous devez rendre compte de tout ce que vous rencontrez. Pour cela, vous réaliserez des mesures de grandeurs physiques, des prélèvements d’échantillons ainsi que des prises de photographies dans un milieu bien déterminé ainsi qu’une affiche descriptive de ce milieu.

Les élèves ont eu à leur disposition des fiches pour prendre leurs notes. Ils avaient aussi à repérer le milieu choisi sur une carte pour le localiser sur leur affiche :

sortie EIST_6ème                  plan parc riviere                 plan quartier

Les affiches sont créées par groupes de 2 élèves.

Synthèse : L’entourage proche est constitué d’objets saisissables. Nous pouvons aussi percevoir des objets plus lointains. 

Jeudi 24 septembre 2015 :

1.1.2 : Qu’est-ce qui va ensemble ?

Je me permets de reprendre le contenu du document de suivi de “La Main à la Pâte” pour cette séance d’EIST car cela correspond pleinement au déroulé en classe :

A  partir  des  explorations  effectuées  dans  la  partie  précédente,  on  a  constaté  qu’autour  de  nous  se trouvait une grande quantité d’objets différents. Pour mieux comprendre le monde, il est nécessaire de mettre un certain ordre dans cette complexité. Les élèves cherchent à définir des caractéristiques afin de répartir en les objets en catégories. Dans un  premier  temps,  on  laisse  les  enfants  choisir  leurs  propres  critères,  ce  qui  amènera  à  des  tris
différents d’un groupe à l’autre. Chaque groupe d’élèves présente ensuite à la classe le résultat de son exploration et les questions qu’elle soulève.
Une trace écrite des points essentiels évoqués est conservée, l’enseignant pouvant noter au fur et à mesure sur le tableau les principales idées émises par les élèves au cours d’un débat en classe entière.
Le débat argumenté permet de faire peu à peu émerger les distinctions suivantes :

  • Vivant / non vivant
  • Objets naturels / objets façonnés par l’homme
  • Matière / « non matière » : tous les objets  ramenés en classe ont pu être touchés, il s’agit de
    matière. Par contre, la lumière, le son (comme les vagues de la mer) sont « insaisissables » et
    ne sont pas de la matière.

Synthèse : Synthese mod1 Eist

On  laisse ouverte la  question de la  matière apparemment inaccessible  : le Soleil, la  Lune,
l’intérieur de la Terre. On n’évacue pas la difficulté de classement de certains objets (par exemple un
fossile).

Semaine du 28 septembre  au 2 octobre 2015 : Semaine Inter-Disciplinaire #1 : Jardins

Pour cette SID, nous avons décidé d’effectuer une intervention à destination des 6èmes orientée sur les notions floues de fruit, légume, sur ce qu’ils nous apportent d’un point de vue nutrition et aussi sur la notion de saison. Les 6èmes étaient spécialisés en “Botanique” pour cette SID et avaient à apporter à leur groupe des notions et connaissances pour choisir de façon raisonnée les plantes qu’ils voulaient voir pousser dans leur projet de jardin. Il est à noter que ces projets actuellement à l’état de maquette seront réalisés (si ils le permettent) lors d’un maxi-projet au printemps. Ces documents ont été réalisés par Laurie Petoin, professeur de SVT.

SID JARDIN_EIST 6eme_Seance 1_Doc prof           SID Jardin_EIST 6ème_Séance 1_doc élève            semencemag-legumes-fruits

calendrier-fruits-legumes-webJeudi 8 octobre 2015 :

1.2 Nos sens sont limités : quand on ne voit rien, peut-il y avoir quelque chose ?

Nous nous questionnons sur la raison pour laquelle nous ne pourrions pas voir quelque chose. Nous concluons que cela est possible si ce quelque chose est :

  • trop loin pour être vu (étoiles, planètes …)
  • trop petit pour être vu (microbes, atomes …)
  • caché par autre chose (nos organes et os du corps)
  • transparent (verre, eau)

1.2.1 : Ce récipient est-il vide ou plein : mise en évidence de la matérialité de l’air

1ère séance sur la démarche expérimentale. Les élèves font des pronostics. Ils doivent dire ce qu’ils pensent qu’il va se passer lorsqu’une bouteille en plastique bouchée au goulot, dont le fond a été coupé, est plongée dans un cristallisoir plein d’eau. Ensuite  ils  manipulent  et  comparent  leurs  prévisions  à  ce  qu’ils  observent.  Ils  tentent  ensuite d’expliquer le décalage éventuel entre les prévisions et les observations.

Nous mettons en ordre dans le cahier les étapes principales de la démarche expérimentale :

  1. Le problème posé
  2. Mon hypothèse : je pense que …
  3. Liste du matériel
  4. Dessin de l’expérience au début
  5. Dessin de l’expérience à la fin
  6. Mes observations : j’observe que …
  7. Mes déductions : j’en déduis que …
  8. Conclusion : reprise de mon hypothèse et comparaison avec les déductions. On écrit une phrase de conclusion.

Les élèves réalisent leur expérience en prenant en note tout leur protocole expérimental sur le cahier.

Nous mettons en commun nos observations et déductions : l’eau ne rentre pas dans la bouteille car l’air qui est dedans l’en empêche : l’air est donc de la matière.

Mais, tiens, quand le vent souffle dans les voiles d’un bateau, ne serait-ce pas le même principe à l’oeuvre ?

Synthèse : On ne voit pas l’air mais : 

  • il prend de la place ;
  • il se déplace et peut mettre un objet en mouvement (vent) ;
  • on peut le transvaser ;
  • il a une masse (on le vérifiera à la prochaine séance).

Jeudi 15 octobre 2015 :

Les élèves sont mis en binôme pour une évaluation formative sur l’expérience de la vérification que l’air a une masse. Il sont le document suivant qui contient toutes les informations et étapes à respecter dans leur protocole expérimental : Evaluation 6ème EIST Protocole expérimental Masse Air 2015

1.2.2 : L’eau transparente : cette eau est-elle pure ?

Présentation de 2 erlenmeyers contenant de l’eau transparente. Question : sont-elles pure ? comment le vérifier ?

Nous réfléchissons à la notion de pureté : l’eau est pure si on peut la boire, si il n’y a que de l’eau dedans …

Nous nous mettons d’accord sur une vision scientifique : une substance est pure si elle ne contient pas de traces décelables d’autres substances.

Devoirs pour le jeudi 5 novembre : préparer le protocole expérimental pour l’expérience sur l’eau pure : Devoir Maison 6ème EIST Protocole expérimental Eau Pure 2015

Jeudi 5 novembre 2015 :

Cette séance est dédiée à la réalisation des expériences proposées par les élèves pour vérifier si l’eau contenue dans un erlenmeyer (5 échantillons d’eaux différentes numérotées) est pure au sens scientifique du terme.

Les élèves proposent 3 expériences :

  • Observer au microscope des échantillons des eaux
  • Filtrer les eaux avec des filtres à café et voir ce qui est retenu
  • Faire évaporer les eaux en les chauffant et regarder ce qui reste

Ces expériences sont l’occasion de mettre en place les méthodes d’utilisation d’un microscope.

Après expérience, chaque groupe exprime ses observations et ses déductions. Une synthèse est écrite :

Il peut y avoir des choses invisibles dans l’eau, qui sont trop petites pour être filtrées, parfois trop petites pour être vues (même au microscope).
L’eau limpide n’est pas forcément pure.

Devoirs pour le jeudi 12 novembre : finaliser le devoir maison sur le protocole expérimental réalisé en classe.

Jeudi 12 novembre 2015 :

Nous prenons le temps de revenir sur le DM sur le protocole expérimental et appuyons sur la différence entre observation et déduction. Ensuite, une nouvelle séquence commence :

1.2.3 : Qu’y a-t-il au-delà de la Terre ?

Nous commençons par poser cette question à la cantonade et précisons certaines réponses : la différence entre astéroïde, météorite et comète ; la différence entre étoile et planète ; le vide c’est quoi ? …

Les connaissances des élèves semblent solides : tout le monde est d’accord pour dire que Jupiter est plus grande que la Lune mais trop loin de la Terre pour être vue.

Nous présentons le logiciel Celestia qui va être utilisé lors de la prochaine séance.

Semaine du 16 au 20 novembre 2015 : Semaine Inter-Disciplinaire  #2 : Humour

Voir la page correspondante

Jeudi 26 novembre 2015 :

Activité sur le logiciel Celestia : Celestia B2I qui a pour objectifs d’apprendre à manipuler le logiciel en allant à la rencontre des planètes du système solaire.

Un tableau de synthèse des travaux des élèves est réalisé : 1.2.3 Celestia

Ce tableau contient la synthèse du cours :

La Terre est une planète rocheuse du système solaire. Entre les planètes, il n’y a pas de matière, et cette absence est appelée le vide. Le mot prend un autre sens que l’adjectif vide (une bouteille vide). Certaines choses de grande taille (par exemple certaines planètes) sont situées trop loin de nous pour être vues sans instrument d’observation.

Jeudi 3 décembre 2015 :

1.3 Des Relations existent

1.3.1 Des relations entre vivant et non-vivant

Un rappel de la sortie lors de la SID #1 “Jardins” est réalisé. Les élèves ont observé différents sols au jardin botanique.

La question en préambule est posée : de quoi est composé le sol ?

Après discussion et échanges, une liste d’éléments composant le sol, d’après les élèves, est réalisée.

Deux bacs contenant de la litière provenant du parc Rivière près du collège sont présentés et les élèves ont à les observer pour déceler les différents éléments les composant. Des insectes sont trouvés et des clés de détermination simples sont données pour les caractériser et retrouver le nom : Cle Sol & clasif sol

Une fiche d’activité sur le compost est donnée :  Activité compost bis.compressed. Elle a pour objectif de préparer la séance suivante où nous enterrerons différents éléments pour voir dans plusieurs mois l’évolution de leur décomposition.

Une tâche complexe issue de la base de données de l’Académie de Dijon est donnée en travail de groupe : Devenir Feuilles Mortes

La synthèse est recopiée dans le cahier : Les sols, selon des modalités très variées d’un endroit à un autre, sont des mélanges de constituants minéraux,  issus  de  la  « roche-mère »  qui  se  dégrade  plus  ou  moins,  et  de  constituants  organiques, produits par les êtres vivants, les uns bien visibles (les végétaux), les autres discrets (la petite faune du sol, les champignons), les autres invisibles (les bactéries).

Semaine du 7 au 11 décembre 2015 : Maxi-Projet “Pains” pendant 3 jours

Voir page Maxi-Projet correspondante : https://club-techno.org/linterdisciplinarite/les-maxi-projets/maxi-projet-pains-en-6eme/

Jeudi 10 décembre 2015 & jeudi 17 décembre 2015 :

Ces 2 séances à la suite du maxi-projet ont été consacrées à la levure et ont permis d’assoir les notions et savoir-faires vus lors du maxi-projet :

  • Qu’est-ce que la levure ?
  • De quoi se nourrit-elle ?
  • Que rejette-t-elle ?
  • Comment la mie est-elle créée lors de la levée de la pâte ?
  • Comment utiliser un microscope ?
  • Comment réaliser un dessin d’observation ?

 

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *